un groupe de personnes recherche un nom de domaine sur un ordinateur portable vu du dessus
John Schnobrich

Comment obtenir un bon nom de domaine ?

Reçu hier dans ma boîte mail, je vous partage cet extrait du guide des noms de domaines par WP Marmite, 6 conseils essentiels pour bien choisir votre nom de domaine.

Conseil n° 1 : choisissez un nom de domaine simple

Less is more, si on en croit l’architecte minimaliste Ludwig Mies van der Rohe. Eh bien dans le cas des noms de domaine, c’est la même chose.

Pour rester sur le chemin de la simplicité, on vous recommande de suivre les préceptes suivants :

  1. éviter les tirets

Les tirets, c’est bien dans les mots composés, dans les noms composés, ou encore à la fin d’une ligne, lorsqu’il n’y a plus assez de place pour ca-ser un mot entier.

Mais dans un NDD , voici ce qu’il en est :

  • ils peuvent être compliqués à épeler ;
  • un excès de tirets peut faire penser à des sites de spams et de phishings (hameçonnage) ;
  • en abusant des tirets, le nom de domaine de votre site WordPress risque de paraître trop long ;
  • vous allez augmenter les possibilités de fautes de frappes de vos visiteurs, et leur compliquer la vie.
  1. mettre de côté les chiffres

L’utilisation des chiffres dans un nom de domaine doit être vraiment pertinente et très limitée. L’objectif : rester le plus clair possible pour vos visiteurs, notamment afin de limiter les problèmes de compréhension à l’oral.

  1. oublier les accents

Les accents, préférez les couper au couteau. Dans un nom de domaine, ils risquent fort de produire cet effet :

  • cela peut être perçu par les moteurs de recherche comme une tentative de phishing (ex : vente-privee.com et vente-privée.com). Et, du coup, cela peut nuire à votre référencement naturel (SEO) ;

  • cela peut créer des bugs dans les URLs de WordPress. Et qui dit bugs, dit possibilité d’erreurs 404, dont vos visiteurs ont horreur ;

  • les internautes n’ont pas l’habitude de taper ou de voir des accents dans les NDDs : en les utilisant, vous leur compliquez la tâche.

  1. ne pas choisir un nom de domaine trop looonnnggggg

Pour vous la faire courte : plus c’est long, plus c’est pas bon. Les noms de domaine trop longs sont plus difficiles à retenir et compromettent votre stratégie de fidélisation.

Par ailleurs, ils seront plus à même de faire augmenter les fautes de frappe. Par exemple, il y a déjà des gens qui ajoutent des lettres à WPMarmite en tapant wpmarmitte.com… (ne le faites pas, s’il vous plaît).

  1. ne pas inclure de nom de marque

C’est du bon sens, mais il est toujours utile de vous le rappeler : au moment de choisir le nom de domaine de votre site WordPress, vous n’avez pas le droit d’utiliser le nom d’une autre marque déposée, sous peine de poursuites judiciaires.

  1. se méfier des doubles sens

Faites très attention aux doubles sens que peut prendre votre nom de domaine ou votre marque.

En particulier lorsque plusieurs termes sont côte-à-côte. Puisqu’il parait que rire est bon pour la santé, je vous propose de vous marrer un p’tit coup avec le choix de ce NDD peu inspiré, dirons-nous : http://dicksondata.com.

Pour info, ce site parle de conformité environnementale. A priori, rien à voir avec quelque chose de plus intime.

En somme, vous l’aurez compris : mieux vaut éviter les fioritures quant au choix de votre nom de domaine.

Cette note a été mise à jour le lundi, 26 juillet 2021

Stéphane Lebauvy

Connu sous le pseudonyme de Big Lebauvy, Stéphane est webdesigner, éditeur et consultant en communication. Il note les centres d'intérêts de ses clients, leurs questions et leur apporte des sources de réflexions sur les thématiques liées à l'ecommerce, aux réseaux sociaux et à la communication sur le web.